Accueil
Espace abonné

Officiellement, elle s'appelle Coopérative Apicole du Jura mais elle rayonne en réalité sur 16 départements du Grand Est et au delà. Si la santé de l’abeille préoccupe, celle de la coop' apicole est en réalité resplendissante. Avec plus de 6000 adhérents majoritairement des apiculteurs amateurs et professionnels. Et elle ne cesse de se développer. Elle est désormais présente dans les rayons apiculture des grandes enseignes de la jardinerie. Un exemple de réussite du mouvement coopératif.

Ce n’est sans doute pas la coopérative la plus connue de Franche-Comté. La coop apicole du Jura est modeste jusque dans son nom car en réalité elle concerne 16 départements de la région centre-est et pèse plus de 6000 adhérents.
Même son bâtiment principal ne paie pas de mine. La coop apicole est presqu’anonyme au cœur de la zone industrielle de Lons-le-Saunier, la préfecture du Jura.
Située en face du restaurant municipal, sa façade quelconque n'attire pas l'attention. Ce décor austère contraste en réalité avec une intense activité.
 
Organisée au départ comme une structure d’approvisionnement en matériels et équipements  pour ses adhérents, la coopérative a également une activité plus marginale de collecte de miel pour la coopérative nationale France Miel.
« En réalité nous n’avons pas besoin de vendre du miel, explique Gérald Parra le directeur de la coop, le produit se vend en local par les producteurs eux-mêmes. Dans notre région, les miels sont de qualité, ils ne sont pas des miels de culture (colza, tournesol…) qui se vendent moins bien en l’état et qui doivent être vendus à des conditionneurs
 
La coopérative est comme une ruche, toujours en activité la journée. On y vend des cadres cirés, des enfumoirs, des vêtements de protection, des matériel de miellerie : extracteur, maturateur pour la décantation … 

Cinq succursales dont deux en Bourgogne

La coopérative a tenu sa 68e assemblée générale en janvier dernier. « C’est une dame d’un certain âge mais elle fait preuve d’un beau dynamisme ! »  souligne Gérald Parra. En témoigne ses résultats : « en 16 ans, nous avons multiplié l’activité par 5,6 ».
Quand Gérald Parra est arrivé à la direction de la coop, les salariés étaient au nombre de 4, ils sont aujourd’hui près d'une vingtaine.
La raison de ce succès ? Un déploiement géographique mais aussi stratégique.
 
En ce qui concerne la première raison, la coop a élargi son audience à 16 départements (dont la Loire et les Vosges) et a dû ouvrir cinq succursales pour garder une certaine proximité avec sa clientèle. Le premier dépôt a être apparu est celui d’Oppenans en Haute-Saône puis ont suivi, Roulans (Doubs), Meilly-sur-Rouvres (Côte d’or), Saint-Nabord (Vosges) et Saint-Étienne-du-Bois (Saône-et-Loire).
La seconde extension est la conséquence de la première. La coop a construit un « le tunnel », un bâtiment de 300 m2 qui multiplie la capacité de stockage par deux. Elle a également acheté le hangar qui voisine avec le sien qui doublera encore cette capacité lorsque les deux bâtiments séparés seront reliés entre eux.
Lons-le-Saunier est en effet la base logistique de cette organisation. « Nous devons maintenant professionnaliser le process de logistique. Pour rester vivant, il faut être excellent, sinon bon a minima ».
 
Et puis, il y a la stratégie et, dans ce cadre, ce que Gérald Parra appelle « la vision du marché ». Plus qu’une veille attentive, un sens aiguisé de l’anticipation.  La coop apicole du Jura s’est ainsi positionnée sur la fourniture aux jardineries.
Face à des structures plus grosses ou mieux armées, en apparence, il faut être meilleur en terme de délais de livraison, de service, de qualité de matériel, mais aussi de respect du client. « Nous traitons nos clients comme nous considérons nos coopérateurs et ça c’est un atout ».  Auquel sont sensibles des organismes comme Jardival ou Gamm Vert
Cela permet part exemple de tailler des croupières au leader national, dix fois plus important en taille que le coop franc-comtoise. 

« Les gens veulent des ruches et des poules »

« Le marché des jardineries est en voie de structuration, les positions sont ouvertes » estime Gérald Parra. En effet, de plus en plus d’enseignes ouvrent un rayon apiculture, le seul qui progresse actuellement en chiffre d’affaire avec la basse-cour, le second effet de mode.
Ce que les gens veulent aujourd’hui dans leur jardin ce sont des ruches et des poules. Du miel et des œufs.
 
L’abeille paraît aujourd’hui en danger, avec des causes multiples, cela se traduit par un réflexe de défense de l’environnement : « nous avons plus de 200 adhérents nouveaux chaque année depuis dix ans. Cela correspond aussi à la recherche d’un nouveau mode de vie ».
 
C’est pourquoi la coop apicole a créé un rucher-école à Perrigny, près de Lons-le-Saunier où passent chaque année quelques 60 néo-apiculteurs. D’autres formations plus pointues sont également disponibles comme l’élevage des reines, la fabrication de l’hydromel ou la pâtisserie au miel.  
 
Comme pour la gelée royale, le pollen ou la propolis, la consommation du miel progresse en France, mais doucement. On consomme en France 600 gr environ par an et par personne moitié moins qu’en Grèce ou en Suisse. Cela pourrait bien évoluer.
 
 
Coopérative apicole du Jura
363, rue Victor Puiseaux, ZI
39000 Lons-le-Saunier
03 84 43 20 74
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En quelques chiffres

 
6000 adhérents dont 2000 indirect par le biais des syndicats départementaux qui sont eux-mêmes adhérents de la coop.
 
90, c’est le nombre approximatif d’apiculteurs professionnels adhérents. Le reste ce se sont des apiculteurs amateurs. Avec 20 professionnels, le Jura est le département le plus représenté, loin devant le Doubs (6). 
 
400 ruches, c’est en moyenne le cheptel d’un professionnel quand l’amateur lui dépasse rarement les 10 ruches.
 
1 semaine : c’est le temps qu’il faut entre la récolter et la mise en pot du miel de forêt. Il ne faut que 2 jours pour le miel de colza.
 
4  miels sont emblématiques du massif jurassien : l’acacia, le tilleul, le sapin et le miel dit de forêt qui est un mélange. Lorsque la saison arrive les ruches sont déplacées car ces miels ne sont pas produits en même temps, les fleurissements sont échelonnés selon les essences et l’altitude. 
 
10 ans : c’est le temps qu’il faut dit-on pour devenir un vrai apiculteur. Pour avoir enduré et surmonté les mauvaises années, tiré les enseignements. Et surtout avoir mis sa persévérance à l’épreuve.
 
5% c’est la part de la France dans la production européenne en 2008 (source enquête Apinov). 
 
1,5 kg par an c’est la quantité annuelle consommée par un Grec qui devance le Suisse (1,3 kg). Avec un peu moins de 600 gr/an le Français se classe au 13e rang européen.
 
 
 

Edito

Nous suivre sur Facebook

 
 

Aujourd'hui

ÇA S’EST PASSÉ EN AOÛT
79 : Éruption du Vésuve qui ensevelit Pompéi et d'Herculanum 
1291 : Signature du pacte fondateur de la Suisse
1532 : Traité de rattachement de la Bretagne à la France
1572 : Début du massacre de la Saint-Barthélemy
1589 : Henri IV monte sur le trône de France
1693 : Découverte du procédé de fabrication du champagne par Dom Pérignon
1786 : Première ascension du mont Blanc
1789 : Publication des décrets sur l'abolition des privilèges féodaux
1792 : Emprisonnement de Louis XVI
1793 : inauguration du Musée du Louvre
1815 : Napoléon part en exil pour l’île de Sainte-Hélène
1858 : Charles Darwin présente sa théorie de l'évolution
1914 : L’Allemagne déclare la guerre à la Russie
1930 : Première apparition de Betty Boop
1934 : Décès d’Hindenburg, Hitler devient président du IIIe Reich
1940 : De Gaulle est condamné à mort par contumace par un tribunal militaire du gouvernement de Vichy
1944 : Arrestation d'Anne Frank par la Gestapo
1945 : Bombardement d'Hiroshima et de Nagasaki par les États-Unis
1947 : Arrivée du radeau Kon-Tiki en Polynésie française après un périple de 6 900 km
1960 : Indépendance de la Côte d'Ivoire et du Sénégal
1961 : Début de la construction du Mur de Berlin
1962 : Arrestation de Nelson Mandela
Attentat du Petit-Clamart
Mort de Marilyn Monroe
1963 : Attaque du train postal Glasgow-Londres (30 millions de butin)
Discours de Martin Luther King : I have a dream
1974 : Richard Nixon démissionne à la suite du scandale du Watergate
1980 : Les ouvriers des chantiers navals de Gdańsk se mettent en grève
1981 : Présentation du premier ordinateur personnel
1982 : Attentat contre un restaurant juif rue des Rosiers dans le Pletzl à Paris : 6 morts
1985 : Disparition de Philippe de Dieuleveult au cours de la descente Africa-Raft aux environs d'Inga (RDC)
1990 : L'Irak envahit le Koweït,c’est le début de la primière guerre du Golfe
1999 : Éclipse solaire totale en Europe et en Asie
2015 : ouverture du nouveau canal de Suez en Égypte